Forum iqkra
Administrateurs : iqkra, islam_honneur
 
 Forum iqkra  Soutien  La vie quotidienne (Délibérons) 

 Le Coran valorise les filles

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Membre désinscrit
   Posté le 11-12-2006 à 15:46:29   






L’Islam est venu pour honorer les filles. Il a condamné cette haine dont elles ont été victimes à leur naissance et le mauvais accueil de la nouvelle de leur naissance, et a considéré que cette attitude constituait un des restes du paganisme antéislamique (jahiliyya).

1- Le Très Haut (Exalté) a dit : {Il se cache des gens, à cause du malheur qu’on lui a annoncé. Doit-il la garder malgré la honte ou l’enfouira-t-il dans la terre ? Combien est mauvais leur jugement !} [16:59].


En fait, cette ingratitude vis à vis de ce qu’Allah leur a donné est due à la faiblesse de la foi et à la non confiance en Lui.

Il est étonnant de voir certains musulmans et musulmanes difficilement accepter la naissance d’une fille et se réjouir de la naissance du garçon. C’est comme s’ils n’avaient pas entendu Allah Glorifié dire :
{A Allah appartient la royauté des cieux et de la terre. Il crée ce qu’Il veut. Il fait don de filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut, ou bien Il donne à la fois garçons et filles; et Il rend stérile qui Il veut. Il est certes Omniscient et Omnipotent} [42:49-50 ].

Et ce qu’Allah a appelé ‘don‘ est digne de tous les remerciements et le bon accueil : Wa-ila Ibn Al Asqa’ (RA) a dit : «C’est une faveur pour une femme d’avoir comme premier enfant une fille car Allah a dit :
{Il fait don de filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut}» (Car Allah a commencé par les filles). [voir Al Jami’ li Ahkam Al-Coran].



Je dis (Ibn Jamil) : Pour une femme au foyer, la fille est plus utile que le garçon car elle l’aide dans les tâches ménagères.

2- Un homme était chez Ibn Omar (qu’Allah l’agrée) et espérait la mort de ses filles. Ibn Omar s’est alors mis en colère et lui a dit : «Est-ce toi qui leur attribue de la nourriture ?» [AlBoukhari dans Al Adabal Moufrad].


3 - L’Imam Ibn Al Qayyem Al Jawziyya (RA) a dit : [g ]«Le Très Haut (exalté soit-il) a dénombré (dans le verset ci-dessus) les quatre cas de figure de la situation du couple qui existent dans ce monde. Iil suffit au serviteur pour s’exposer à l’exécration d’Allah que de refuser ce don».[/g]
On dit qu’Allah (Exalté) a commencé par les filles en signe de reconnaissance à leur égard car les père et mère les considèrent comme un fardeau.


D’autres ont dit (explication plus vraisemblable que la première) qu’Allah les a mises en premier car le style du verset va dans le sens qu’Allah est exécuteur de ce qu’Il veut et non de ce que veulent les père et mère qui généralement préfèrent les garçons. Il a donc (Exalté) informé qu’Il crée ce qu’Il veut et a commencé par les filles conformément à sa volonté contre la volonté des père et mère.


J’ai une autre explication : Il a (Exalté) avancé les filles car les païens les mettent derrière eux[1] et vont jusqu’à les enterrer vivantes…» [voir Tuhfat al maouloud bi ahkam al maouloud p.20-21].


4- Ibn Al Qayyem (RA) a dit égalemen t: «Le Très Haut a dit à propos des femmes : {Si vous avez de l’aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien ?} [4:19] ».

Ceci s’applique aussi sur les filles car elles peuvent apporter beaucoup de bien dans ce monde et dans l’au delà, et il suffit comme acte blâmable que de ne pas accepter ce qu’Allah a agrée et donné. [Tuhfat al maouloud p.26].


Peut être que c’est pour cela que le prophète (saws) a déconseillé de féliciter le nouveau marié avec cette expression : ‘mon voeu est que vous ayez de la concorde et beaucoup de garçons’ car c’est une invocation qui privilégie le garçon et exclue la fille.


Al Hassan Ibn ‘Aqil Ibn Abi Talib (RA) épousa une femme du clan de Djocham. Les gens vinrent le féliciter et lui dirent: «Ayez la concorde mutuelle et beaucoup de garçons». Il leur rétorqua: «Ne dites pas cela, car le prophète l’a interdit !». -

O Abou Zayd, que devons-nous dire alors ? demandèrent-ils.
- Dites: «qu’Allah vous bénisse et qu’Allah vous entoure de ses bénédictions».


C’est ce qu’il (saws) nous recommandait de dire». [Ahmad et autres, différents textes et chaînes de rapporteurs renforcent son authenticité] [voir Adhab azzafaf’ du Cheikh Al Albani p. 176].






Notes de page :

[1] : Note du Traducteur : Ils les sous-estiment, les négligent et les mettent réellement derrière eux
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum iqkra  Soutien  La vie quotidienne (Délibérons)  Le Coran valorise les fillesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum